Archives de catégorie : BROCHURES

8 brochures décoloniales – octobre 2017

Un texte qui fait la critique de l’action humanitaire, dans une perspective décoloniale, c’est écrit par Amina Yala : Les paradigmes coloniaux de l’action humanitaire

Des extraits du livre La mécanique raciste, de Pierre Tevanian, qui explique ce qu’est la race et l’antiracisme politique. Extraits issus du site lmsi.net : En finir avec l’antiracisme d’État

Avec Saïd Bouamama ils reviennent sur ce qu’est le racisme comme système et affirment la nécessité de penser le racisme dans un contexte « post-colonial » : Un racisme post-colonial

Du même site on peut lire une longue critique (36p) de l’idéal de la mission civilisatrice :  Mission civilisatrice

Un autre texte d’Achille Mbembé revient sur l’usage du concept de race et fait la critique de la vision française républicaine « aveugle » : La république et l’impensé de la race

Deux textes de Françoise Vergès, le premier sur l’outre-mer comme continuation d’un modèle colonial, et le second interroge davantage le rapport à l’histoire :

L’outre-mer une survivance de l’utopie coloniale républicaine ?

Malaise dans la république

Un texte enfin qui traite de colorisme où Pap Ndiaye explique en quoi le racisme se décline selon le degré de couleur de peau :  Questions de couleur

 

Nouvelles Brochures Antiracistes

Notamment extraites du site www.etatdexception.net

Ces brochures traitent particulièrement de la différence entre les personnes Blanches et les personnes racisées.

Ce que le mot « racisé » exprime et ce qu’il ne dit pas

La fragilité blanche : pourquoi est-ce si dur de parler aux Blancs de racisme ?

Réflexions sur le privilège blanc

Si vous ne voyez pas la race comment voulez-vous voir le racisme ?

Le combat animalier est frère des combats d’émancipation

L’anthropologue Claude Lévi-Strauss estimait que « l’homme a resserré trop près de lui-même les frontières de son humanité ». À ne plus appréhender le monde qui nous entoure autrement que par ce que nous pouvons y prendre, nous n’avons de cesse de surexploiter le milieu naturel et de menacer sa capacité de régénération. Aurélien Barrau, astrophysicien, chercheur et auteur de l’essai Des univers multiples, est de ceux qui regardent avec la même passion le très lointain — des trous noirs à la gravité quantique — comme ce que, juste à nos côtés, nous refusons trop souvent de voir : le sort infligé aux animaux afin qu’ils puissent régaler nos assiettes. C’est sur ce dernier sujet, très précisément, que nous avons tenu à l’interroger.

Mise en page au format Brochure d’un entretien disponible sur le site

Ballast :

Aurélien Barrau : « Le combat animalier est frère des combats d’émancipation »

à télécharger ici : ballast_barrau

Revendiquer un monde décolonial

Depuis la source originale

http://www.vacarme.org/article2738.html

Vacarme, qu’est-ce que c’est ? Vacarme est une revue trimestrielle publiée sur papier et prolongée en ligne, qui mène depuis 1997 une réflexion à la croisée de l’engagement politique, de la création artistique et de la recherche. une volonté de décloisonner les savoirs Vacarme est née de la rencontre d’individus engagés dans différents mouvements sociaux — notamment la lutte contre le sida et la défense des sans-papiers — et de leur désir de confronter ce qu’ils apprenaient du monde depuis leur expérience politique au savoir qu’ils forgeaient dans leurs travaux respectifs de chercheurs, d’enseignants, d’écrivains, de thérapeutes ou d’artistes. Ils ont voulu que Vacarme soit un lieu d’échanges entre réseaux militants, intellectuels et artistiques, un espace qui échappe aux séparations traditionnelles entre la pratique et le savoir, la politique et l’art, l’urgence d’agir et la nécessité de penser. une publication généraliste, résolument Vacarme est un trimestriel résolument généraliste, qui refuse de choisir entre les articles d’opinion et les textes théoriques, la philosophie et les sciences sociales, la création littéraire et les enquêtes de terrain, l’économie et la poésie, l’image et le texte. On y trouvera donc aussi bien une tribune collective sur la laïcité qu’un hommage à Daniel Darc, aussi bien de la critique littéraire qu’une enquête sur les lieux d’accueil de la folie, aussi bien le jazzman Archie Shepp que l’économiste André Orléan. Au-delà d’un simple voisinage, il s’agit de rapprocher les savoirs, afin qu’ils se métissent

La reproduction, la distribution et la communication au public des contenus de ce site (textes, images, sons, vidéos) sont placés sous contrat Creative Commons. Les œuvres publiées sur Vacarme.org sont mises à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 France.

Mise en page en format brochure

bouteldja_decolonial-couv

à télécharger ici : vacarme_decolonial-bouteldja